Biodiesel

La protection de l'environnement est l'une des valeurs fondamentales de Volvo Penta et nous développons nos produits sans cesser de penser à réduire les émissions. Bien sûr, Volvo Penta accueille favorablement l'introduction des carburants (" biocarburants ") renouvelables susceptibles de réduire à l'avenir l'impact des moteurs diesel sur l'environnement.

De plus, l'utilisation future de biocarburants pourra générer une production de carburants plus durable qu'aujourd'hui. L'un des biocarburants introduits récemment est le RME (" biodiesel "), qui est produit à partir d'huile de colza et de méthanol. Aujourd'hui, le biodiesel est l'alternative la plus courante du diesel. Conformément à la norme EN 590 de l'Union européenne, il est actuellement autorisé de mélanger jusqu'à 5 % de biodiesel au diesel normal. Ainsi, le diesel utilisé dans le domaine des moteurs marins peut déjà contenir du biodiesel.

Volvo Penta conseille à ses clients de n'utiliser dans ses moteurs diesel que du gazole conforme à la norme EN 590 de l'Union européenne.

Les moteurs diesel de Volvo Penta peuvent consommer du gazole contenant une teneur en biodiesel supérieure à 5 %, soit une proportion supérieure à celle stipulée dans la norme EN 590 de l'Union européenne. Si ce mélange est utilisé, le moteur peut émettre des émissions d'un niveau légèrement supérieur. Le moteur utilisant ce mélange devra subir des entretiens plus fréquents pour limiter son usure et augmenter sa longévité.

Les garanties offertes par Volvo Penta ne couvrent pas les dégâts provoqués par une trop forte teneur en biodiesel.
Volvo Penta transmet les recommandations suivantes aux clients qui souhaitent utiliser du carburant contenant une teneur en biodiesel plus élevée que celle indiquée dans la norme EN 590 de l'Union européenne :

  • Le biodiesel doit être de bonne qualité, c'est-à-dire qu'il doit être conforme à la norme EN 14214 de l'Union européenne relative aux carburants.
  • Le biodiesel est un solvant efficace qui peut,lors de sa première utilisation, dissoudre les constituants présents dans le système d'alimentation. Le filtre à carburant doit donc être changé après une courte période d'utilisation.
  • Le biodiesel n'est pas un carburant stable à long terme. Il peut s'oxyder dans le système d'alimentation. Le système d'alimentation doit être entièrement vidé et n'accepter que du diesel normal avant toute période d'arrêt prolongé, par exemple pendant l'hivernage.
  • Le biodiesel a un effet négatif sur de nombreux caoutchoux et matières plastiques. Les flexibles en caoutchouc et composants en plastique du système d'alimentation doivent être vérifiés régulièrement et remplacés plus souvent pour éviter d'éventuelles fuites.
  • Le biodiesel réduit la capacité de lubrification de l'huile en raison de son point d'ébullition élevé. Les fréquences de remplacement des huiles de lubrification et des filtres à huile doivent être réduites de moitié par rapport aux fréquences normales.