/SiteCollectionImages/VPC/History/566x228/2001.jpg

2001- VOR et nouveaux moteurs pour l'irrigation

Sévère test pour les moteurs dans la Volvo Ocean Race

Chacun des bateaux participant à la récente Volvo Ocean Race était équipé de deux moteurs Volvo Penta : un moteur de propulsion pouvant uniquement être utilisé en cas de situation d'urgence durant la course et une unité auxiliaire pour la production d'électricité à bord, pour l'eau douce et l'alimentation des pompes d'eau de ballastage.

Les moteurs diesel auxiliaires portent la désignation MD2030 et sont normalement utilisés pour la propulsion de bateaux de plaisance. Néanmoins, durant la Volvo Ocean Race, le moteur auxiliaire remplit une fonction totalement différente. Le MD2030 est sollicité durant de nombreuses heures dans des conditions extrêmement difficiles, y compris une gîte de 70 degrés, pour produite l'électricité et l'eau potable nécessaire à l'équipage.

Pour des raisons évidentes, le moteur de propulsion, un modèle MD22P, n'est pas autant utilisé. Avant chaque départ, le moteur est mis sous scellées afin de ne pas être utilisé pour propulser le bateau, jusqu'à ce que ce dernier franchisse la ligne d'arrivée, à l'exception bine sûr des situations d'urgence.

Pendant la totalité de la course, chaque syndicat bénéficie du service et du soutien de plusieurs des plus de 5 000 concessionnaires Volvo Penta partout dans le monde.

Nouvelles unités d'irrigation et commandes majeures

Volvo Penta occupe depuis longue date une position de fournisseur leader de moteurs diesel destinés au fonctionnement de divers types de systèmes d'irrigation. Ces moteurs permettent de pratiquer l'agriculture dans des régions où il serait autrement impossible de le faire. Lors du Saudi Agricultural Show qui s'est tenu à Riyad, Arabie Saoudite, en 2001, l'entreprise a développé plusieurs nouveaux moteurs : un moteur de 12 litres à gestion électronique développant pas moins de 500 ch, ainsi que des moteurs diesel de 5 et 7 litres.

Ces nouveaux moteurs renforcent davantage la position de Volvo Penta dans ce segment. En 2001, l'entreprise a signé une commande de l'Arabie Saoudite portent sur 1 700 moteurs industriels. Cette commande avait une valeur d'environ 27 millions d'euros.